A quel point vos kilos en trop peuvent vous tuer ?31st octobre 2016

comment perdre de la graisse abdominale

Vous avez des kilos en trop depuis des années. Ils se sont accumulés au fur et à mesure, doucement. Tous les ans, vous changez de taille de pantalon. Vous voyez votre corps gonfler. Vous repoussez sans cesse le moment où vous allez reprendre les choses en main. Voici donc un électrochoc qui devrait vous faire agir !

Les personnes en surpoids vivent plus longtemps, c’est l’obesity paradox !

Vous ne rêvez pas. C’est le résultat d’un article paru en 2013. Cette méta-analyse (comportant 97 études) a fait couler beaucoup d’encre. Un de ses conclusions est la suivante : les personnes qui souffrent d’« obésité légère » (IMC de 30 à 35) ont une espérance de vie semblable à ceux qui ont un « poids normal ». Selon cette même étude, les kilos en trop sont associés à une diminution du taux de mortalité. Ce constat improbable s’appelle le «paradoxe de l’obésité».

Désolé mais il y a un hic. C’est le type d’étude qui est susceptible d’aboutir à des constats très étonnants. Et dans ce cas, il faut lire les populations étudiées. En l’occurrence, ici, l’analyse ne prend pas en compte le tabac. La population de fumeur étant plus maigre (un IMC souvent normal), le taux de mortalité était élevé. Il est donc logique de voir plus de décès dans une population plus maigre mais qui fume ! Il faut donc comparer ce qui est comparable. C’est l’objet d’une autre étude qui a voulu mettre fin à la polémique et clore les débats !

Vos kilos en trop peuvent vous tuer plus que vous ne le pensez !

Je vous parlais d’électrochoc. C’est cette étude publiée en juillet 2016 (Harvard T.H. Chan School of Public Health) qui va vous le donner ! Les chercheurs ont analysé les données de 10 millions de personnes, dans 32 pays, entre 1970 et 2015. Après élimination des fumeurs et des malades chroniques, ce sont finalement 4 millions d’adultes qui sont passés à la loupe. Le but est de comparer l’IMC (voici un lien pour calculer votre Indice de Masse Corporel) et la mortalité.

Les kilos et l'IMC

Les personnes ayant un IMC compris entre 22.5 et 25 (considéré comme un IMC sain) ont le  plus faible taux de mortalité. Puis, plus les kilos en trop s’accumulent, plus l’IMC grimpe et le taux de mortalité avec. C’est ainsi qu’un IMC entre 25 et 27.5, c’est 7% de mortalité en plus. Entre 27.5 et 30, le chiffre passe à 20%. Si vous êtes entre 30 et 35, vous avez 45% de chance en plus de mourir. Entre 35 et 40, vous avez 2 fois plus de chance de décéder. Stop ? Non pas encore, le plus horrible est à venir…

Chaque 5 unités d’IMC>25, c’est 31%de plus de risque de mourir.

Ce chiffre est juste effrayant… Quelqu’un qui obtient un résultat supérieur à 40 a 3 fois plus de risque de décès. Même si je ne suis pas fan du calcul de l’IMC, comprenez que les kilos en trop ont des conséquences énormes. Regardez votre ventre et vos bourrelets dans votre glace. Vous les fixez ? Ils sont en train de vous tuer. Vous êtes en train de vous tuer. Réagissez tant qu’il en est encore temps. Ne perdez plus une seconde.

Les kilos en trop tuent plus, mais le mode de vie tout autant. Maigrir en se mettant à fumer et sans adopter un mode de vie sain, c’est inefficace ! Pas de solution miracle, il faut manger sain et bouger !

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *