Categories: Se détendre

Cycles du sommeil chez l’adulte, tout comprendre pour mieux dormir.

Nous en sommes conscients, notre sommeil joue un rôle clé dans notre bien-être au quotidien. Il influence notre forme physique du jour et notre équilibre psychique. Il occupe un tiers de notre vie (3ème rang des besoins vitaux après respirer et boire). Malgré cela, nous sommes peu à nous en soucier réellement. Voilà pourquoi j’ai décidé d’écrire ces quelques lignes, afin de vous apporter toutes les clés. Mais avant toute chose, je vous explique de façon simple comment cela fonctionne.

Les cycles du sommeil chez l’adulte

Notre nuit se décompose en 3 cycles distinctes : le sommeil léger, le sommeil profond puis le sommeil paradoxal.

Vous êtes tranquillement installé chez vous, dans votre canapé. Il est 23 heures et, pendant que vous regardez un bon film ou lisez mes articles, la fatigue pointe le bout de son nez. Votre vue se fait moins claire, votre respiration et votre pouls diminuent et parfois même vos muscles font quelques petites secousses. Il est grand temps d’aller au lit ! Vous entrez dans la phase de sommeil léger. Ce moment dure peu de temps et se renouvèle toutes les 1h30, alors ne trainez pas et saisissez le pour entamer votre nuit réparatrice.

Une fois endormi, environ 1h30 après, vous allez entré dans la phase de sommeil profond. Durant cette phase, votre corps se met au repos. C’est durant cette phase que votre corps se répare après une dure journée, durant laquelle il a été fortement sollicité. Ainsi vos muscles se relâchent et évacuent les tensions. Votre cerveau profite de cette énergie supplémentaire pour réparer vos connexions cérébrales affaiblies durant le jour. Sa durée est très variable et dépend de votre état de fatigue du moment.

Puis vous passez dans la phase de sommeil paradoxal. L’activité de votre cerveau repart et la respiration s’agite. C’est durant cette phase que vous rêvez, représentant environ 20% de votre temps de sommeil total. Lorsque vous faites une grasse matinée, il est prolongé. Pour en apprendre d’avantage, consultez l’article “Savoir dormir”.

Que se passe t-il dans mon corps quand je dors ?

Vous avez bien compris, c’est lorsque vous dormez que le corps se remet en état pour affronter la journée du lendemain et réparer les dégâts provoqués la veille. Durant votre sommeil, plusieurs phénomènes se mettent en place, au sein de votre organisme :

Vos organes et vos muscles se réparent. En effet, l’hypophyse (une glande présente dans votre cerveau) fabrique l’hormone de croissance. Outre son effet indispensable durant l’enfance et l’adolescence, elle permet la régénération des tissus de vos organes et de vos muscles.

Votre cerveau profite du repos de votre corps pour intensifier le renouvellement cellulaire de la peau et des os également.

Votre système immunitaire augmente son activité, votre corps se défend contre les infections.

Au sein de votre cerveau, les connexions entre vos neurones sont régénérées ou maintenues durant la nuit. Il favorise l’apprentissage grâce au stockage et à l’organisation de nouvelles connaissances. Les récentes études menées par une équipe du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de l’université d’Amsterdam a prouvé que le cerveau répétait les activités développées durant l’éveil pendant la phase de sommeil profond.

Votre équilibre mental est préservé. Un individu privé de sommeil présente des changements importants de personnalité : irascibilité, stress, anxiété, déprime…

Le manque de sommeil fait grossir !

Une étude menée par l’Université de Californie, sur le sommeil, parue en décembre 2014 a prouvé que le manque de sommeil représente un facteur favorisant l’obésité. En effet, les observations réalisées sur les personnes privées de sommeil durant une nuit complète ont constaté des perturbations dans les régions du cerveau régulant la satiété. Ces personnes ont des envies irrésistibles accrues envers les aliments les plus caloriques. Ainsi, un sommeil réparateur pourrait permettre de mieux contrôler votre poids grâce à des choix alimentaires plus appropriés.

Tout est dit, je n’ai plus rien à ajouter ! Désormais, je n’ai plus qu’à vous donner quelques conseils vous permettant de mieux gérer votre fatigue au quotidien dans mon prochain article : Fatigue et manque de sommeil, les solutions simples.

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Partager

100% GRATUIT / 1 Mois pour Avoir moins MAL et vous SOIGNER

En Savoir Plus