Comment soigner une sciatique ? Traitement naturel et exercices

Dans cet article, Alexandre Auffret, masseur-kinésithérapeute, ostéopathe et éducateur sportif vous explique comment soigner une sciatique naturellement. Vous allez donc pouvoir y retrouver le traitement ainsi que des remèdes naturels contre la douleur sciatique, les exercices à faire et les conseils pour vous soigner.

Le mal de dos est un problème de plus en plus courant et peut se manifester par une douleur sciatique. Je vous conseille, en complément de cet article, de lire mon dossier complet pour soigner le mal de dos.

Sommaire de l’article:
Qu’est qu’une sciatique ?
Quelles sont les causes de la douleur sciatique ?
Traitement naturel pour soigner une sciatique.

Qu’est qu’une sciatique ?

La sciatique est un type de douleur affectant le nerf sciatique, qui s’étend du bas du dos jusqu’à l’arrière de la cuisse, et parfois jusqu’à la jambe. En fonction de l’atteinte du nerf sciatique, la douleur peut aussi toucher le pied ou les orteils. Habituellement, un seul côté est touché.

La sciatique apparaît lorsque le nerf sciatique, le nerf le plus long du corps, est comprimé ou irrité, quelque part le long de son trajet .

Vue postérieure de la région fessière (source Netter)

La douleur sciatique varie considérablement, allant d’une douleur légère à une sensation de brûlure vive ou à un inconfort atroce. Parfois, vous pouvez avoir l’impression de ressentir une décharge électrique. Cela peut être aggravé lorsque vous toussez ou éternuez. La position assise prolongée peut aggraver les symptômes.

Il ne faut pas confondre la sciatique et la cruralgie. Cette dernière est aussi une douleur d’origine nerveuse, mais le trajet douloureux est différent. Elle touche l’avant et/ou le côté de la cuisse et s’arrête au genou.

NB : Si vous constatez une perte de force musculaire importante dans votre jambe, une difficulté à relever les orteils ou bouger le pied, consultez immédiatement votre médecin.

Quelles sont les causes de la douleur sciatique ?

Le premier réflexe à prendre pour soigner une sciatique est donc de consulter un professionnel de santé pour déterminer la ou les causes de la douleur sciatique. Comme vous allez le constater, la sciatique n’est pas toujours synonyme de problème de dos.

Certes, pour la majorité des gens, la douleur du nerf sciatique est provoquée par une hernie discale lombaire. Cela signifie qu’un disque de la colonne vertébrale développe une légère fissure ou déchirure. Une hernie discale se propage alors dans le canal rachidien. Cette hernie peut «comprimer» le nerf sciatique.

Schéma anatomie d’une vertèbre lombaire et du disque intervertébral (source Netter)

Le nerf sciatique parcourt votre jambe, permet le contrôle de nombreux muscles et la sensibilité de certaines régions. C’est pourquoi, la douleur sciatique peut se situer à n’importe quel endroit le long du trajet du nerf. Et elle peut perturber la commande musculaire ou la sensibilité.

Alors que pendant de nombreuses années, on pensait que le pincement des racines nerveuses était la seule cause de la sciatique, les chercheurs savent maintenant que l’inflammation aggrave la sciatique et peut même parfois en être la cause principale.

Des études ont montré que les symptômes de la douleur sciatique peuvent se produire en l’absence de compression directe de la racine nerveuse, à la suite de la libération de facteurs pro-inflammatoires. Cela provoque toujours la même douleur car la racine nerveuse devient inflammée.

Pour les personnes qui ne prennent pas soin de leur hygiène de vie, par exemple en mangeant mal, en dormant peu, en étant sédentaire et en faisant face à beaucoup de stress ; les disques intervertébraux vieillissent plus rapidement. Et chez quelqu’un qui a une hernie discale, l’inflammation ne fait qu’aggraver le problème et le rend généralement plus douloureux.

D’autres causes de la sciatique peuvent être citées :

• Irritation des racines de la colonne vertébrale lombaire et lombo-sacrée.

Sténose lombaire (rétrécissement du canal rachidien).

Discopathie dégénérative (dégradation des disques qui jouent le rôle de coussins amortisseurs entre les vertèbres)

Spondylolisthésis (condition pour laquelle une vertèbre glisse vers l’avant)

Syndrome du piriforme, correspondant à une sciatique tronquée. La douleur sciatique n’a pas pour origine la région lombaire. Ici, le muscle piriforme vient comprimer le nerf sciatique, dans la région fessière, après sa sortie de la colonne lombaire. Il n’y a donc pas d’anomalie de la colonne.

• Plus rarement, le nerf peut être comprimé par une tumeur ou endommagé par une maladie telle que le diabète.

L’intensité de la douleur, la perte de force, de sensation ou les picotements peuvent varier en fonction de la compression ou de l’irritation du nerf. L’emplacement de la compression nerveuse peut également affecter l’endroit où la douleur irradie.

Traitement naturel pour soigner une sciatique

Les approches thérapeutiques spécifiques pour la sciatique dépendent toujours des causes de la lésion. C’est pourquoi il est utile de consulter un professionnel de santé. Déterminer la cause de votre sciatique, le lieu éventuel de la compression du nerf, la source de l’inflammation, sont indispensables pour soigner une sciatique durablement et efficacement.

Certains médecins choisissent d’utiliser des médicaments tels que des anti-inflammatoires, des décontractants musculaires ou des stéroïdes pour traiter les douleurs aiguës du nerf sciatique. Ceci se conçoit en première intention et sur une durée courte, dans le but de soulager la douleur lorsque celle-ci est trop forte pour être supportée.

Toutefois, il est largement prouvé que les techniques physiques telles que la kinésithérapie, l’ostéopathie, les exercices et les étirements peuvent considérablement améliorer l’état de santé du patient souffrant d’une douleur sciatique.

1) Consulter un professionnel de santé (kinésithérapeute, ostéopathe, chiropracteur…)

Établir un diagnostic, déterminer les causes du problème et soigner la sciatique sont les 3 raisons principales qui doivent vous convaincre de consulter. Vous risquez de perdre votre temps en masquant simplement la douleur avec des médicaments ou des anti-inflammatoires.

Chaque cas de sciatique étant différent, le thérapeute pourra vous proposer des exercices adaptés à votre problème. De plus, il pourra vous conseiller sur des adaptations posturales devant votre poste de travail ou encore lors de vos déplacements en voiture afin de prévenir la douleur sciatique.

2) Utiliser des remèdes naturels contre la douleur sciatique

Il est tout à fait possible de soigner une sciatique sans médicament. En tant que patient vous êtes libre de tester des solutions naturelles avant de prendre des médicaments.

Le chaud soulage la sciatique grâce à son effet sur la décontraction musculaire. Appliquer une bouillotte sur le bas de votre dos ou prendre un bain chaud sont deux moyens naturels de se soulager.

De plus, vous pouvez appliquer une huile contenant des huiles essentielles d’arnica ou de gaulthérie. Ces huiles essentielles ont une action relaxante et anti-inflammatoire.

3) Pratiquer des exercices et des étirements

Dès que possible, il est primordial de s’attarder à la pratique d’exercices et d’étirements qui permettent de s’attaquer aux causes du problème. En redonnant de la mobilité aux articulations du dos, en travaillant et tonifiant les muscles pour le stabiliser et en mobilisant le nerf sciatique, les résultats seront rapides et durables.

L’exercice est généralement préférable pour soulager la douleur sciatique que le repos au lit. Les patients peuvent se reposer un ou deux jours après la recrudescence de la douleur sciatique, mais après cette période, l’inactivité aggravera généralement la douleur.

Sans exercice ni mouvement, les muscles du dos et les structures de la colonne vertébrale deviennent plus faibles et moins aptes à “supporter le dos”. Ce qui peut entraîner des blessures et des tensions, provoquant une douleur supplémentaire.

L’exercice physique est important pour la santé des disques intervertébraux. Les mouvements facilitent l’échange de nutriments et de liquides dans les disques pour les maintenir en bonne santé. Cela aide également à prévenir la compression sur le nerf sciatique.

Incorporez des activités de renforcement, d’étirement et de cardio, elles constituent des éléments centraux dans presque tous les plans de traitement de la sciatique.

• Les étirements sont généralement recommandés pour soulager la douleur sciatique (piriforme, ischio-jambier, sciatique).

Renforcer les muscles de soutien du dos : les muscles abdominaux, les muscles profonds  comme les paravertébraux, les fessiers et les muscles de la hanche.

J’ai réalisé une vidéo présentant les étirements et les exercices afin de soigner votre sciatique. Suivez mes instructions pour respecter la progression.


Pour mettre en pratique ces exercices je vous propose une fiche PDF à télécharger, cela vous permettra de l’avoir toujours à portée de main, sur votre téléphone par exemple, pour ainsi être plus régulier dans la pratique des exercices.

ME LA PROCURER →


4) Éviter la position assise prolongée

Rester assis pendant de longues heures, comme travailler devant un bureau ou regarder la télévision en loisir, peut aggraver la situation en cas de sciatique et de problèmes de dos. Le traitement de la sciatique préconise plus de mouvement en général, dès que possible, ainsi que des exercices ciblés pour assouplir les zones douloureuses ou “raides”.

Dans les premiers temps, lorsque la douleur est intense, commencez par alterner des périodes en position assise / allonger avec de courtes marches. Levez-vous le plus souvent possible, même 2 minutes.

5) Réduire l’inflammation

Pour diminuer plus rapidement l’inflammation et améliorer vos chances d’obtenir un soulagement de la sciatique, veillez à suivre un régime alimentaire sain et équilibré. De plus, ne fumez pas, faites de l’exercice et dormez suffisamment.

Le surpoids, suite à une alimentation riche en produits industriels transformés et en sucre, est source d’inflammation. Il augmente vos risques de développer une sciatique. Adopter une alimentation naturel riche en produits frais (légumes, légumineuses, fruits, oléagineux, graines complètes…) est un passage obligé pour soigner vos problèmes de santé.

N’hésitez pas à prendre 5 minutes pour connaître les bases de ce type d’alimentation anti-inflammatoire grâce à mon cours gratuit pour apprendre à manger équilibré.

Ajoutez à cela, vous devez pratiquer une activité physique régulière, c’est à dire minimum 30 minutes par jour. Le mouvement a une action réparatrice sur vos tissus.

>> À LIRE : Les bienfaits du sport sur le corps

Enfin, pour diminuer l’inflammation, il faut diminuer votre stress et dormir suffisamment. Pour connaître les conseils pratiques permettant d’adopter une alimentation saine et équilibrée, diminuer votre stress, améliorer votre sommeil et faire de l’activité physique. Je vous conseille la lecture de mon livre : “Comment vivre en bonne santé au 21ème siècle?


NOTEZ CET ARTICLE
5 sur 5 (5 Vote)

Pour conclure :

Le mal de dos est un problème auquel beaucoup de gens sont confrontés à un moment ou à un autre de leur vie, et cela se présente parfois sous la forme d’une douleur du nerf sciatique. La meilleure chose à faire est de vous étirer et de travailler vos muscles du dos pour guérir et prévenir la sciatique.

Les 5 actions du traitement naturel pour soigner la sciatique sont toutes importantes et je vous conseille de les mettre en place sans plus attendre. Laisser traîner votre sciatique sans agir pour vous soigner est surement la pire chose à faire.

N’oubliez pas que la sciatique vient, le plus souvent, d’un problème de dos. La meilleure des stratégies est de renforcer le dos et appliquer mes conseils pour éviter le mal de dos.

Vous pouvez laisser vos commentaires ou vos questions en bas de la page.


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D’EVOLUTION
La consultation médicale et le traitement de la sciatique
La sciatique par hernie discale : traitement conservateur ou traitement radical ?
The Clinical Effectiveness and Cost-Effectiveness of Management Strategies for Sciatica: Systematic Review and Economic Model.
Manipulation or microdiskectomy for sciatica? A prospective randomized clinical study.
The effects of self-mobilization techniques for the sciatic nerves on physical functions and health of low back pain patients with lower limb radiating pain

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués*

NOUVEAU

Programmes d'exercices à télécharger (PDF)