Procrastiner : la pire chose à faire au quotidien.10th janvier 2016

La procrastination

Tous les jours, vous vivez avec des contraintes. Parfois, elles s’accumulent tellement que vous avez l’impression de passer votre temps à les enchaîner, sans rien faire d’agréable et d’utile à votre bien-être. Vous ne voyez pas le bout du tunnel et cette situation ne cesse de s’aggraver au point de vous sentir littéralement submergé par les contraintes ! Tout ceci s’explique par un mot : procrastiner. Pour certains, ce mot est encore totalement inconnu et pourtant c’est l’ennemi numéro 1 à combattre dans votre quotidien. J’y ai consacré un chapitre dans mon livre “Reprenez les commandes”, car il s’agit, selon moi, d’une des clés du bien-être. Voici quelques lignes pour vous aider à lui mener la vie dure. Combattre la procrastination constitue pour nous tous un objectif commun !

Alors, que veut dire procrastiner ?

C’est sûrement l’un des mots qui résume le plus notre quotidien. Il s’agit de l’art exquis de toujours repousser au lendemain ce qui peut être fait dès à présent. Ce sont toutes ces petites actions, ces contraintes, qui hantent notre esprit et nous effrayent rien qu’à l’idée de s’y mettre, mais qui ne se feront pas toutes seules.

Procrastiner : comment cela se matérialise ?

Il est important de bien cerner sous quelle forme la procrastination se manifeste dans votre vie. Elle peut être illustrée par 3 catégories :

Les distractions. Vous savez à quel point elles sont nombreuses au sein de notre société ultra connectée. Quoi de mieux que de se cacher derrière un nouveau mail, un sms reçu, une notification Facebook, un nouveau tweet ou une émission TV à ne pas manquer. Toutes ces distractions vous déconnectent de la réalité et vous empêchent d’être efficace dans vos différentes tâches !

Les fausses priorités. Combien de fois vous vous en inventez pour justifier votre impossibilité de passer à l’action. Il y a toujours une bonne raison pour ne pas vous y mettre : appeler son meilleur ami absolument ce soir par exemple (comme si c’était une question de vie ou de mort) plutôt que de vous occuper de vos factures en retard qui se sont cruellement accumulées.

Les contraintes temps. Vous aimez par dessus tout vous cacher derrière le manque de temps ! “Je n’ai pas eu le temps de le faire, je suis débordé c’est épouvantable. Promis je m’en occupe demain“. Je connais la suite… Demain vous aurez toujours mieux à faire, merci la procrastination !

Comment vous réagissez jusqu’à présent ?

Vous repoussez toujours à plus tard ce que vous avez d’important à faire. Les factures à payer dans un mois, vous avez encore le temps ! Le linge sale qui s’accumule dans votre salle de bain, pas de panique, vous avez encore quelques caleçons propres, c’est le principal non ? Vos devoirs qui s’accumulent de plus en plus alors que le délai pour le faire s’amenuise de jour en jour, ça aussi nous l’avons tous vécu. Je pourrais continuer longuement à vous citer des exemples, nos vies sont toutes marquées par le fait de procrastiner.

Et pourtant, quand vous faites le point, vous vous rendez compte que ce que vous repoussez reste toujours d’actualité. Vous les excluez juste de votre présent pour les déplacer vers votre futur. Et ces contraintes trouvent un malin plaisir à hanter votre présent, vous empêchant de vivre pleinement. C’est une des plus grandes sources de stress, vous avez l’impression d’être overbooké et que votre vie se résume à un enchaînement de contraintes. Il est grand temps de changer cette mauvaise habitude au plus vite, pour une vie sereine et épanouie.

Procrastiner au travail

Les armes pour ne plus procrastiner !

Fixez-vous des objectifs de vie clairs. Plus vous savez ce que vous voulez et vers où vous allez et plus il sera simple de trouver la motivation pour avancer. Mais ne vous éparpillez pas, même si vous avez plein d’objectifs en tête. Faites le tri et fixez-vous des priorités. Quel est celui qui, selon vous et votre bien-être, doit être traité actuellement ? N’hésitez pas à les découper en plusieurs petites tâches pour avoir l’impression d’avancer dans l’accomplissement.

Utilisez les to-do list (listes des choses à faire). Vous voyez sûrement de quoi je veux parler. Écrire, sur un post-it ou sur une note dans votre téléphone, ce que vous avez à faire pendant votre semaine. En général j’en fais deux, une pour mon travail, où je note au fur et à mesure les choses auxquelles je dois penser et que je ne peux pas réaliser de suite ; puis une autre pour la vie de tous les jours. Vous vous engagez avec vous-même, vous fixez les choses quelque part, ce qui est parfait pour vous libérer l’esprit. Et quel plaisir de rayez au fur et à mesure les tâches accomplies non ?

Résistez à l’hyper connexion. Apprenez à vous déconnecter, à vous détacher d’internet, de votre mobile ou de la télévision lorsque vous avez des choses à faire. Inspirez-vous de mon article sur la digital detox pour savoir comment vous y prendre. C’est indispensable pour votre bien-être !

Prenez soin de votre corps. Pour ne pas procrastiner, il vous faut un maximum d’énergie. On en revient toujours au même : pour être heureux, il ne faut rien laisser au hasard. Soignez votre alimentation, faites de l’activité physique et pensez à votre sommeil ! Mon site regorge d’articles pour vous aider à aller dans ce sens, donc plus de fausses excuses !

Voici de quoi tuer votre principal ennemi contre votre bien-être : procrastiner. Mais le conseil le plus important que j’aurais à vous donner, pour conclure, c’est de passer à l’action ! Prenez le réflexe d’agir dans votre vie, quelque soit le domaine et n’attendez jamais que cela tombe du ciel sans rien faire. Cela n’arrive jamais. A vous de semer les petites graines grâce à vos actions multiples et d’en récolter les fruits pour une vie pleine, heureuse et épanouie !

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Voici une vidéo pour vous motiver :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages