Les clés du bonheur existent-elles vraiment ?24th avril 2016

Découvrez les clés du bonheur

Depuis plusieurs années, je suis étonné de constater que, lorsque les résultats du classement des pays les plus heureux au Monde tombent, nous retrouvons en tête toujours les mêmes nations. Pour info, voici le classement de l’année 2015 “World Hapiness Report”.

Tous les ans, ce sont les pays scandinaves (Danemark, Finlande, Suède, Norvège…) qui occupent le devant de la scène. Je me suis donc posé la question suivante : “Pourquoi sont-ils plus heureux que nous et quelles sont les clés du bonheur ?”. Pourquoi arrivent-ils tous les ans sur le podium pendant que la France se contente souvent d’une 25ème ou 30ème place ? C’est alors que je suis tombé sur un livre intéressant qui m’a apporté de multiples réponses : “Heureux comme un Danois” de Malène Rydahl.

Le Danemark en pôle position à la course au bonheur !

Ce petit pays de 5.6 millions d’habitants arrive presque toujours en tête des classements internationaux du bonheur. Il a remporté le World Hapiness Report en 2012 et en 2013. L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) a mis en place un “indicateur du vivre mieux”. Il permet de mesurer le bien-être dans chaque pays.

Et la France est loin derrière les pays scandinaves qui monopolisent les premières places du classement. On retrouve de la 1ère à la 5ème place: le Danemark, la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas et la Suède. Le Danemark est encore en pôle ! Malgré un climat froid 9 mois sur 12, un hiver “déprimant” puisqu’il fait nuit à 15h et que la pression fiscale est parmi les plus élevées au monde avec près de 60% d’impôts sur le revenu… Creusons un peu pour comprendre quelles sont les clés du bonheur justifiant de tels résultats !

Les clés du bonheur danoises

Je vous ai répertorié les clés du bonheur qui, selon moi, justifient une telle différence dans le classement des pays les plus heureux.

1) La liberté, l’égalité des chances et l’autonomie précoce.

Près de 70% des Danois quittent la maison parentale à 18 ans afin de vivre leur propre style de vie. Pour cela, deux moyens financiers leur permettent cette autonomie : le travail (80% des plus de 17 ans ont un job à côté des études) et une bourse d’études pour tous de 760 euros/mois sans conditions de ressources. Ainsi, quel que soit le milieu social, les jeunes apprennent à se gérer tôt, à être autonome et indépendant dans le choix de leur style de vie et de leurs études. Fini la pression exercée par les parents des milieux aisés qui veulent que leurs enfants fassent des études prestigieuses contre leur gré. Fini l’impossibilité de faire des études supérieures pour les plus démunis. Première clé du bonheur : l’égalité des chances dès le début pour se construire sa vie.

2) Des rêves simples et réalistes.

Les Danois sont peu matérialistes, ils aiment les plaisirs simples de la vie et ont peu de rêves de grandeur. Ils n’ont pas une ambition surdimensionnée et ont des objectifs souvent simples qu’ils parviennent plus facilement à réaliser. La clé du bonheur pour tous : réaliser ses objectifs !

3) Le respect de l’autre et la solidarité.

Une grande majorité de Danois sont favorables aux impôts élevés et sont fiers de les payer. Partager les rend heureux dans la mesure où tout le monde y participe. Seuls 20% d’entre eux considèrent qu’ils payent trop d’impôts. En France, nous sommes 74% à considérer payer trop, alors que notre pression fiscale est nettement inférieure à celle des Danois. Les aides pour le chômage sont généreuses mais le cahier des charges pour en bénéficier est très strict et conduit vite à des sanctions financières si elles ne sont pas respectées. Le Danois est très respectueux des règles de société, il ne traversera pas au feu rouge par exemple ! Le respect de l’autre est une clé du bonheur à travailler chez nous ! Un exemple incroyable : il existe chez eux des stands de fruits et légumes, au bord des routes en sortie de ville, sans vendeur pour tenir la caisse. Les prix sont affichés, une caisse est disponible pour rendre la monnaie et tout le monde règle ce qu’il prend sans tricher ou voler !

 

4) Un équilibre travail/vie privée optimal.

Un Danois passe en moyenne 8heures au travail, contre 9 heures pour la moyenne européenne. 17% de la population active réalise une part de son travail à domicile pour avoir plus de temps à consacrer à sa famille. Même pour les postes à haute responsabilité, il n’est pas mal vu de quitter son travail en plein milieu de la journée pour se rendre chez le médecin ou le dentiste et revenir dans la foulée. Le Danois privilégie son confort de vie en optimisant son temps passé à se rendre au travail (27 minutes en moyenne contre 40 en France). C’est culturel que de se consacrer du temps libre pour soi, pour la famille, pour le sport et les plaisirs. Avoir du temps pour soi : la véritable clé du bonheur.

5) L’objectif premier n’est pas d’être riche mais d’être heureux.

Les Danois sont très détachés vis-à-vis de l’argent. La première préoccupation est de savoir ce que l’on veut et ce que l’on est vraiment, sans comparaison avec les autres ! Arrêtons de nous comparer aux autres et oublions les normes, l’argent et les pressions de la société. Simplifions-nous la vie tout simplement. Pour cela n’hésitez pas à lire cet article pour vivre le moment présent et simplement.

J’espère que les clés du bonheur que je vous ai exposé vous permettront de réfléchir et vous aider dans votre quête personnelle. Observer ce qui se fait chez les autres, et encore plus chez les plus heureux, permet souvent de faire le point et de changer ce qui ne vous convient pas actuellement dans votre mode de vie. N’oubliez pas que vous êtes le seul maître à bord de votre véhicule et que personne ne prendra le temps de vous aider à changer et à vivre la vie qui vous correspond.

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

0 Partages

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *