Remettez le poireau dans votre assiette.29th mai 2016

le poireau pour la santé

Nouvelle recette de plats santé qui a pour but de remettre le poireau à l’honneur. Ce légume bien de chez nous, bon marché et sain n’a pourtant plus trop sa place dans nos assiettes. Il est pourtant très simple à cuisiner. Vous n’êtes pas certain d’aimer ? Vous pensez qu’il a un goût trop fort pour vous ? Voici ma première recette à base poireau qui va vous faire changer d’avis.

Saumon sauvage, poireau et riz brun à la crème de coco/curry.

Pour réaliser ce plat santé pour deux personnes il vous faut : 2 pavés de saumon (sauvage de préférence, le goût n’a rien à voir avec celui d’élevage), 3 poireaux (plutôt bio car c’est dommage d’avaler des pesticides dans un plat santé) et du riz brun (ou basmati au minimum), de lhuile et de la crème de coco, du curry (pas obligatoire pour ceux qui ne sont pas fans, le poivre et une autre épice peuvent faire aussi l’affaire) et une grosse échalote (là aussi ce n’est pas obligatoire). 35 minutes suffisent (en comptant la cuisson du riz) pour préparer et faire cuire ce plat !

Mettez une casserole d’eau à bouillir pour la cuisson de votre riz brun (150 grammes suffisent). Laissez le cuire 30 minutes en plaçant un couvert sur votre casserole durant la cuisson. Pendant ce temps, retirez la queue des poireaux et la tête à la jonction vert foncé/vert pâle. Il vous reste donc les tiges que vous allez couper en lamelles (1cm max d’épaisseur). Mettez vos rondelles dans une passoire et rincez à l’eau abondamment.

Placez une cuillère à soupe d’huile de coco dans votre grande poêle, que vous mettez sur le feu moyen. Coupez finement votre échalote que vous allez ensuite disposer dans votre poêle. Ajoutez les poireaux et faites cuire le tout, en mélangeant de temps en temps, pendant 15 minutes à 20 minutes. Vos poireaux vont devenir mous (d’où le nom “fondue de poireaux”).

Faites chauffer à feu vif une seconde poêle pendant 3 minutes puis placez le saumon sans rien dedans côté peau. Une fois cuit et rincé, mettez le riz brun dans la poêle avec les poireaux, ajoutez une demi brique de crème de coco et le curry. Mélangez le tout, le temps que le saumon termine sa cuisson (5 minutes côté peau, 3 minutes côté chair). C’est terminé ! Vous pouvez ajouter sur votre saumon de l’aneth. Vous pouvez gagner du temps en faisant cuire le riz à l’avance et le stocker au réfrigérateur par la suite.

Les atouts de ce plat santé !

 Le poireau est un légume bourré de fibres et très peu calorique (30kcal les 100 grammes, même si on s’en moque pas mal !). Il contient des antioxydants (flavonoïdes et caroténoïdes) et des composés sulfurés qui ont une super action anti-oxydante (utile contre les cancers et les maladies du vieillissement). Il a en stock bon nombre de vitamines et minéraux.

Le saumon sauvage est un poisson gras, mais du bon gras (oméga 3) : l’idéal pour votre cœur. Je ne rentrerais pas dans la guerre saumon sauvage vs saumon d’élevage. En terme de goût il n’y a pas photo, à vous de trancher. Les deux ont des intérêts nutritifs. Si vous voulez vous faire un avis plus précis, lisez cet article “Doit-on privilégier le saumon sauvage”.

Le riz brun n’a pas du tout le même impact santé sur votre corps que le riz blanc. On lui a laissé son enveloppe, c’est pourquoi il contient des protéines végétales, du manganèse, du sélénium, du magnésium, des antioxydants, des fibres et pas de gluten. Tout ce que ne contient presque plus le riz blanc qui a perdu tout cela durant sa transformation. Résultat, l’index glycémique du riz est plus faible que son homologue blanc, jouant ainsi sur la perte de poids et le diabète.

Le curry est un mélange d’épices (curcuma, coriandre, cumin, poivres) indispensable à incorporer régulièrement dans vos plats. Pour ne pas me répéter, je vous invite à lire mon article sur les épices.

J’attends vos commentaires, vos questions et vos réactions sur le groupe Facebook : Reprenez les commandes.

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *