J’en ai marre : dites stop et passez à l’action !15th février 2016

Réaction et action

En ce moment, rien ne va plus pour vous, vous vous dites “J’en ai marre, rien ne va comme je veux“. Une situation de votre vie vous préoccupe, elle perdure et cela joue sur votre moral qui baisse de plus en plus chaque jour. N’attendez pas pour réagir, au risque de dépasser le point de non-retour. Tous nous avons connu cela, les problèmes sont le quotidien de chacun d’entre nous. Surtout, ne tombez pas dans le piège fréquent de l’attente d’une intervention extérieure, de la chance, d’une opportunité pour sortir de l’impasse. Lorsque vous vous dites : “J’en ai marre”, c’est à vous de réagir pour ne pas que cette mauvaise situation ne dure des années. Vous êtes le seul maître du véhicule !

L’analyse, clé de voûte pour réagir.

La vie est faite de contraintes et de sollicitations extérieures en tout genre qui vous empêchent de vivre pleinement dans vos baskets. Tout ce mécanisme fait que vous vous retrouvez spectateur de votre quotidien, vous subissez cette situation qui vous tracasse au plus haut point. Votre entourage vous trouve triste, vous demande si quelque chose ne va pas, vous qui êtes si souriant en temps normal. Vous êtes malheureux à cause de cette situation particulière qui vous gâche votre vie. Vous avez l’impression de ne plus avoir de temps pour vous et que votre quotidien se résume à des contraintes et du négatif.

Se dire : “J’en ai marre”, c’est un signe qu’il faut prendre du recul. Appuyez sur le bouton pause, isolez-vous quelques instants dans le calme pour ne pas être dérangé et faites face au problème. Identifiez clairement ce qui ne va pas, la cause de votre problème. Lisez cet article sur les techniques de résolution de problème de l’Inserm. Vous êtes triste depuis que vous avez commencé votre travail qui vous ennuie, vous partez tous les matins à reculons. Vous avez 1h30 de voyage aller-retour à cause des embouteillages. Vous n’avez plus de temps pour vous, pour vos activités, votre plaisir… Rien qu’en identifiant clairement la source de votre problème, vous venez de mettre en lumière sa solution !

Demandez conseils à vos amis !

Si vous vous dites souvent “J’en ai marre”, ne gardez pas tout cela pour vous, vous ne parviendrez jamais à réagir. Parlez-en à vos amis de confiance, vos proches qui ont sûrement eux-mêmes vécus tout cela. En plus de vous faire part de leurs conseils avisés, le simple fait d’externaliser votre problème va vous créer une source de motivation supplémentaire pour prendre le taureau par les cornes ! Ne tombez pas dans les clichés des personnes qui passent leur temps à se plaindre, sans jamais réagir et ce dans le simple fait du besoin d’exister. Vous exposez simplement votre problème et vous leur faites aussi comprendre que vous voulez changer cette situation !

J’en ai marre : je met en place un plan d’action.

Après les deux étapes précédentes, vous y voyez nettement plus clair. C’est le moment de planifier un plan d’action pour aller de l’avant et réagir. Vous connaissez la cause du problème, votre travail actuel par exemple. A partir de là, identifiez les conséquences qu’elles engendrent dans votre quotidien : moral en berne car peu intéressant, trop de temps perdu dans les transports, plus de temps pour vous et votre bien-être, un salaire qui ne justifie pas toutes ces contraintes, un travail non gratifiant et juste alimentaire. Une fois les conséquences néfastes mises en avant, concentrez-vous sur celles qui sont susceptibles d‘être contrecarrées par vos actions dans l’immédiat.

J’en ai marre ! Déterminez la ou les premières actions pour réagir au plus vite.

Ici la solution est simple sur le papier : prévoir du temps pour rechercher un nouveau poste. Vous n’êtes pas toujours libre de vos horaires, vous ne pourrez donc pas toujours finir plus tôt pour vos activités. Vous ne pouvez pas changer la distance et le temps de trajet jusqu’à votre travail. La seule chose que vous pouvez faire dans l’immédiat, c’est vous dégager du temps, en rentrant du travail, pour vous remettre dans les recherches d’un futur job. Je sais, vous allez me répondre, déjà que je n’ai plus de temps pour souffler, si en plus je m’inflige cela après ma dure journée de labeur, je vais péter un câble. Seulement, si vous ne vous forcez pas à agir dans ce sens, ce sont carrément les plombs qui vont sauter ! Ne rêvez pas, si vous attendez qu’un nouveau job vous tombe tout cuit dans le bec, vous risquez de vous réveiller à l’âge de la retraite. A vous donc de provoquer le changement et de réagir.

Comprendre le mécanisme de la spirale positive du changement.

Le plus dur sera d’élucider la première action à appliquer. Mais une fois déterminée, elle va vous permettre de comprendre la spirale positive qu’elle va déclencher dans votre vie. Vous vous obligez à consacrer 2 soirées et une partie de votre week-end pour changer de boulot, soit pour en trouver un dans votre branche, soit pour vous rapprocher considérablement de votre domicile et ne plus perdre tout ce temps si précieux. Vous allez vite créer de nouvelles opportunités. Au mieux, vous allez vite trouver un job correspondant à vos attentes et vous sauterez au plafond, ou au pire, vous allez changer de job pour un autre tout aussi déplaisant mais vous bloquant seulement 45 minutes de trajet au lieu de 1h30. Ce temps précieux gagné, vous allez pouvoir le consacrer à la recherche du job de vos rêves, à un projet qui vous tient à cœur, à faire vos activités sportives…

J’en ai marre : je définis une date butoir et un planning.

Commencez plutôt par mettre en route votre spirale positive le week-end. Profitez d’un meilleur moral, de plus d’énergie et de temps pour caler ne serait-ce que 2 petites heures pour réagir. C’est toujours plus simple pour la mise en route, vous n’avez pas la fatigue et la baisse de moral causées par votre journée de travail. Puis fixez-vous un rythme hebdomadaire auquel vous allez assidument respecter. Surtout, respectez-le, voyez cela comme la clé du changement ! Le démarrage est difficile, mais très vite la vie va vous récompenser de tous vos efforts et va vous offrir des opportunités vous boostant au fur et à mesure.

J’espère que cet article vous sera le plus utile possible. C’est un peu ma façon de procéder et de voir les choses, cela peut s’appliquer dans tous les domaines de votre vie : votre travail, votre forme, vos relations sociales, votre hygiène de vie, votre alimentation… Ceci vous donne des pistes pour appliquer cette démarche en vous adaptant à vos qualités et vos envies. Nous sommes tous différents, mais pour faire évoluer une situation délicate, nous avons tous un point commun : reprendre les commandes, réagir intelligemment et ne pas attendre passivement en adoptant un comportement négatif !

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *