Graisse viscérale : comment la perdre facilement !13th novembre 2015

Graisse viscérale et santé

Avoir la ligne sans rien faire, ce n’est pas gage de bonne santé ! Vous ne saviez sûrement pas que votre graisse ne se situe pas exclusivement juste sous votre peau. Votre graisse totale ne se résume pas à vos hanches, vos cuisses, vos fesses, votre ventre… Elle est aussi stockée en profondeur, tout autour de vos organes vitaux : c’est la graisse viscérale. Utile pour leurs bons fonctionnements, elle les protège et leurs assure un stock d’énergie en cas de pénurie générale. Mais en trop grande quantité, ce qui est malheureusement notre cas dans notre mode de vie moderne trop sédentaire, elle s’avère très dangereuse en augmentant très significativement nos risques de diabète, de maladies cardio-vasculaires et de maladies inflammatoires… Le sport s’avère primordial !

80 minutes de sport par semaine pour gérer cette graisse !

C’est grâce à une étude (1) publiée dans le journal “Obesity” que nous savons qu’en pratiquant seulement 2 séances de 40 minutes de fitness ou de musculation par semaine suffisait à ne pas reprendre de poids et à ne pas augmenter sa graisse viscérale. En ayant comparé des groupes de femmes sur une longue période après un régime privatif leur ayant fait perdre 11 kg, seules celles ayant pratiquées ces activités, malgré de modestes reprises de poids, n’ont pas repris du tout de graisse viscérale un an après. Par contre, celles ayant stoppées totalement leurs activités sportives ont augmenté leur graisse viscérale de 33%. Retenez donc qu’à partir de 80 minutes de sport par semaine, et avec un mode de vie sain, vous pouvez largement disposer d’un poids santé et d’un corps sain à l’intérieur comme à l’extérieur ! Pratiquez des sports plutôt de manière qualitative que quantitative.

Le sport pour combattre la graisse viscérale

Voici comment perdre votre graisse viscérale.

Bien entendu, comme toujours, c’est un ensemble de choses à mettre en place dans votre mode de vie. Le but de cet article, c’est aussi de sensibiliser les personnes plutôt sveltes qui ne prennent jamais de poids et qui gardent la ligne sans rien faire. Vous savez, ceux qui mangent tout et n’importe quoi, ne font pas de sport, et peuvent frimer sur la plage tous les étés sans souci. Et bien désormais vous savez que vous n’avez rien à leur envier. Elles ont la ligne à première vue (donc peu de graisse sous cutanée) mais ont souvent une importante quantité de graisse viscérale non visible. Et en terme de santé, croyez moi, il vaut mieux changer avant de vous retrouver dans la top liste des meilleurs clients de la sécurité sociale après 40 ans ! Voici comment procéder :

Adoptez un mode de vie sain, même si vous n’avez jamais eu de kilos superflus. Je vous rappelle que c’est notre société moderne qui nous fait voir le sport et la nutrition comme deux outils pour garder la ligne et être beau aux yeux des autres. Mais en réalité, ces outils sont avant tout précieux pour votre santé, donc pour profiter pleinement du temps qui vous est offert sur Terre, c’est ce qu l’on appelle vivre !

Pratiquez au minimum 2 séances de 40 minutes de sport par semaine. Dans ces 40 minutes, faites 20 minutes d’activités d’endurance (marche rapide, course, rameur, elliptique, vélo, natation…) et 20 minutes de renforcement musculaire.

Faites du gainage, et évitez les abdominaux, qui à part vous faire mal au dos, n’ont pas grand intérêt pour votre corps. Dans mon livre “Reprenez les commandes”, je vous propose des exercices de gainage adaptés et progressifs.

Dormez suffisamment. Les récentes études nous ont montré que manque de sommeil et prise de poids formaient un duo de choc. Là encore, vous disposez de toutes les informations nécessaires en lisant mon article Fatigue et manque de sommeil : les solutions simples.

Faites la chasse aux sucres rapides, et réfléchissez en terme d’index glycémiques. Plus vous consommez des sucres rapides, qui font grimper en flèche votre taux de sucre dans le sang, et plus vous allez stocker de graisses.

Modérez votre consommation d’alcool, qui s’accompagne très souvent d’un stockage important sous forme de graisse viscérale.

Vous l’avez constaté vous aussi en lisant ces quelques lignes ? C’est toujours plus ou moins la même chose, les mêmes recommandations, quelque soit vos objectifs et vos motivations. C’est logique car au final, vous devriez désormais savoir que tous les objectifs ont un socle commun indispensable : “adoptez le mode de vie le plus sain possible pour jouir d’un esprit sain dans un corps sain et VIVRE !“.

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

(1) Exercise Training Prevents Regain of Visceral Fat for 1 Year Following Weight Loss. Obesity (2009)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

106 Partages