Entrainement course à pied : changez votre foulée.

Course à pied

Pour ceux qui n’était pas présent au lancement de mon site, je vous avais présenté, au travers de mon article “Foulée médio-pied pour moins se blesser en courant”,  une méthode d’entrainement course à pied pour résoudre vos douleurs et blessures à répétition lorsque vous courez. Je vous invite d’ailleurs à le relire pour comprendre la problématique. Nous sommes nombreux à vouloir pratiquer le running mais nos douleurs à répétition, engendrant de réelles blessures, finissent souvent par nous stopper. Après seulement 6 mois de pratique intensive et deux semi-marathons, j’ai du me résoudre à stopper mes entrainements durant deux périodes de 1 mois et demi chacune. Vous trouvez cela normal ? J’ai donc décidé de m’attaquer au fond du problème : ma façon de courir !

J’ai donc testé la méthode “Courir mieux” de Solarberg

Séduit durant la lecture de ce livre, j’ai tout de suite adhéré à la philosophie de l’auteur qui reflète des années d’observation dans le domaine. Selon lui, si nous sommes si nombreux à nous blesser, c’est tout simplement parce que nous courons mal… Je me suis reconnu dans la description de la foulée “coureur marcheur” que nous décrit Solarberg. Convaincu par la logique de ces propos, et après 1 mois et demi de repos, j’ai tenté l’aventure.

En parallèle, vous devez effectuer une séance de gainage. Que cela soit pour la prévention des blessures, la performance ou la santé, vous devez rendre votre corps plus complet. Lisez mon article Musculation, puissance et endurance” pour en savoir plus.

Entrainement course à pied : le premier mois difficile…

J’ai rarement eu autant de courbatures après une simple séance de 30min… A vrai dire, je n’ai pu courir que 5 fois en l’espace d’un mois, tellement mes mollets avaient du mal à récupérer ! Mais tout cela semble logique et positif me direz-vous. N’ayant jamais réellement corrigé ma foulée, je n’avais jamais fait travailler mes muscles dans la bonne gestuelle. Premier point positif : je n’étais plus gêné par mes anciennes douleurs qui apparaissaient dès les premières séances. Et encore mieux, j’avais enfin de vraies bonnes sensations durant mon entrainement course à pied : la sensation d’amorti lorsque mon pied touchait le sol (plus de bruit !) et de rebondir à chaque foulée. Au début, après seulement 25 minutes, j’étais cuit. Impossible de continuer à courir de cette manière, je stoppais mes séances à ce moment précis.

Enfin du plaisir à courir !

Après ce mois difficile, j’ai pu progressivement augmenter la charge de mon entrainement course à pied : 2 séances d’endurance hebdomadaires de 45min puis 2 séances avec des intensités. Désormais, j’ai même rajouté un 3ème entrainement de 35 minutes toujours avec des intensités. Mes mollets et mes fessiers ont fini leurs temps d’adaptation et je ne souffre plus de toutes ces courbatures.

entrainement course à pied

Une lueur d’espoir pour beaucoup de runners.

N’hésitez pas, et expérimentez cette méthode. Je n’en tire que du positif, et j’éprouve enfin du plaisir à courir. J’ai aussi suivi les conseils de l’auteur en matière de chaussures (privilégiez les chaussures se rapprochant du minimalisme, semelles assez fines et plates), afin de réaliser un amorti actif et ne plus compter sur vos supers semelles à coussin d’air ! Il faut cependant beaucoup de concentration sur les premières séances pour modifier la gestuelle et de la patience pour laisser votre corps et vos muscles s’adapter à ce changement. Mais sincèrement, foncez et courez ! N’hésitez pas à me faire part de votre ressentit si vous décidez de franchir le pas.

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Une petite vidéo de champions pour vous motiver ! Ca fait rêver…

10 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *