Consommer bio apporte-t-il plus de vitamines ?18th janvier 2017

Consommer bio

Lorsque vous avez envie d’acheter des produits bio, vous vous demandez peut-être si cela peut vraiment faire la différence sur votre santé. Tout d’abord, nous savons grâce aux études que, manger bio permet de supprimer en très grande partie les pesticides. Ainsi, les risques de cancer sont atténués. Je vous en parle dans mon article “Pourquoi manger bio ? Des atouts santé indéniables.“. Mais qu’en est-il du reste ? Consommer bio fait-il une réelle différence en termes de vitamines, minéraux et antioxydants ?

Le bio, c’est quoi ?

Pour proposer des produits bio, les fermes biologiques ne doivent pas utiliser d’organismes génétiquement modifiés. Concrètement, ils ne doivent pas utiliser de semences génétiquement modifiées. Leurs vaches ne doivent pas se nourrir d’OGM. Les producteurs de soupe par exemple, ne peuvent ajouter d’OGM dans leur recettes. Il est également interdit d’utiliser des pesticides et des antibiotiques. Les aliments conventionnels représentent tout le contraire, riches en pesticides, OGM et antibiotiques !

Consommer bio ou consommer conventionnel ?

En 2012, une étude de l’Université de Stanford met en avant une faible différence en matière de santé et de sécurité entre les aliments bio et les aliments conventionnels. Cette étude fût critiquée par les experts du département des sciences de l’environnement et de la santé. Ils soulèvent le manque d’informations concernant de nombreuses données telles que le nombre de pesticides, la fréquence d’utilisation des pesticides, les combinaisons possibles et les risques des pesticides sur la santé.

Les myrtilles

Finalement, une étude menée sur six fruits (fraises, pommes, raisins, myrtilles, poires et pêches) montre que le niveau de risques sur la santé liés aux pesticides utilisés pour les aliments conventionnels est 94% plus important que dans les produits bio. Une étude menée par l’Institut royal de technologie de Melbourne démontre d’ailleurs que consommer bio pendant une semaine permet de réduire de 90% la consommation de pesticides.

Consommer bio est-il plus nutritif ?

Une autre étude a comparé plusieurs aliments bio et conventionnels (pommes, fraises, raisins, tomates, carottes, lait, céréales et d’autres aliments crus). Les résultats montrent que l’agriculture biologique apporte 10 à 30% de nutriments en plus que l’agriculture conventionnelle. De plus, la vitamine C, les antioxydants et les acides phénoliques (favorables à la santé cardiovasculaire) ont tendance à être plus élevés de 60% à 80% dans la nourriture organique. Cependant, la vitamine A et les protéines sont d’avantages présentent dans les aliments conventionnels (50% à 80%).

En 2011, plusieurs scientifiques du centre de recherche sur la Nutrition de l’Homme de l’Université de Newcastle réalisent une étude plus précise sur ce sujet. Ils soulèvent notamment l’importance des métabolites secondaires. Il s’agit de molécules permettant à la plante de s’adapter à son environnement. Elles favorisent sa croissance et l’aident notamment à lutter contre les herbivores et les insectes.

De plus, en augmentant la quantité d’azote dans les plantes (engrais azotés utilisés dans l’agriculture conventionnelle), les capacités de défense de la plante sont réduites. On retrouve en moyenne 12% de métabolites secondaires en plus dans les fruits et les légumes bio. De plus, d’autres nutriments utiles à la défense des plantes, sont en moyenne 16% plus important dans les aliments bio.

Finalement, l’équipe de chercheurs a estimé que la consommation de fruits et légumes biologiques permet d’augmenter l’apport d’éléments nutritifs  de 12%.

Des maladies en hausse

Les troubles infantiles sont à la hausse, le taux de cancers augmente. Le nombre d’enfants touché par l’asthme, l’autisme ou par des malformations congénitales augmente également. Mais l’on constate que lorsque les enfants scolarisés passent à un régime alimentaire essentiellement bio, les expositions aux  insecticides sont presque complètement éliminées.

Les sociétés d’agrochimie et de biotechnologies recherchent avant tout le profit, au détriment de notre santé. Alors même s’il est possible de retrouver quelques résidus de pesticides dans les aliments bio, vous en consommerez toujours moins que si vous achetiez des produits conventionnels. Votre santé en dépend, et surtout celles des générations futures.

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Source : Collective Evolution

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *