Combattre le stress et l’angoisse rapidement pour mieux vivre.

combattre le stress

Êtes vous stressé ? La quasi majorité des personnes répondent : “Oui, enfin comme tout le monde !”. Nous sommes tous plus moins stressés, et ce n’est pas un problème en soi. Le stress est parfois positif et nous aide à avancer et à nous surpasser, à vivre plus intensément certaines situations. Mais c’est lorsqu’il devient un frein dans votre vie, vous empêchant d’avancer, vous bloquant dans vos projets qu’il faut combattre le stress et l’angoisse. Ainsi, il devient négatif, et dans ce cas précis, il est intéressant d’apprendre à mieux le cerner pour pouvoir le combattre. L’idée va être de lutter contre le stress, le maîtriser et s’en faire un super allié pour la vie!

Combattre le stress, c’est quoi finalement ?

Le stress correspond à l’ensemble des réponses de notre organisme face aux pressions et aux contraintes de l’environnement. Ces réponses peuvent être physiques ou psychiques. Il est important de comprendre que le stress n’est pas une émotion, mais un mécanisme de réponse pouvant amener différentes émotions. Le stress va donc correspondre à la mobilisation de notre organisme tout entier pour répondre à des agressions environnementales (Crespy 1984).

Notre stress étant un mécanisme, il s’organise en 3 phases (d’après le médecin Hans Sélye) :

La phase d’alarme de l’organisme durant laquelle tout notre système de défense se mobilise pour combattre l’agent stressant. Elle est relativement courte dans le temps, notre corps devient ultra réactif. Imaginez que vous êtes en train de traverser la route en face de chez vous, un chauffard arrive à fond sur vous, vous le voyez foncer sans intention de freiner. Sans réfléchir vous allez piquer le sprint de votre vie, rivalisant avec les meilleurs sprinters du monde, afin d’éviter le drame. C’est une réaction correspondant à la phase d’alarme. Cette étape est plus souvent apparenté à un état de stress positif. Elle nous est donc très utile!

La phase de résistance. L’état d’alerte se prolonge dans le temps, le corps continue d’être sur-sollicité et les états de tension se prolongent. Dès cette phase, des symptômes peuvent apparaître et correspondent à une manifestation négative du stress sur vous : maux de tête, fatigue, anxiété, problèmes digestifs, tensions musculaires…

La phase d’épuisement. La phase de résistance a duré trop longtemps, le corps n’a plus d’énergie pour continuer à lutter, il baisse la garde et la cocotte minute va exploser. C’est là que des troubles encore plus sérieux vont se déclencher. C’est la phase à éviter absolument !

Le stress n’est donc pas considéré comme une maladie, mais comme une cause majeure de tout un tas de troubles et de maladies. Voilà pourquoi combattre le stress reste important au quotidien. Pour cela je veux vous faire comprendre comment il se manifeste au sein de notre organisme.

Comment se manifeste le stress dans notre corps

L’agent stressant provoque, au départ de l’action, une réaction dans notre cerveau qui commande la production d’adrénaline. Cette hormone va permettre à nos organes, notre cerveau et nos muscles de se surpasser pour prendre la meilleure décision possible et surtout en un minimum de temps. C’est pourquoi vous vous retrouvez si vif pour éviter la voiture qui fonce droit sur vous en traversant la route! Ceci correspond à notre phase d’alarme.

Si l’évènement stressant se poursuit encore, nous passons en phase de résistance. Nous passons dans un deuxième mécanisme. Le cerveau commande la fabrication de cortisol. Lui aussi améliore l’activité de nos organes, de nos muscles et de notre cerveau. Mais grâce à un système de régulation plus complexe, sa production est mieux régulée et empêche le sur-régime. Ainsi, nos cellules fonctionnent à plein régime, sans pour autant risquer l’épuisement. Nous sommes donc réactif sur du plus long terme.

Pour le moment tout ce passe plutôt pas mal, nous sommes dopés au stress et notre corps est stimulé. Mais lorsque les phases de résistance se multiplient par un trop plein de stress au quotidien, le système se dérègle complètement. C’est la phase d’épuisement, le corps ne réagit plus, l’activité de nos cellules est fortement perturbée. L’hyper activité cellulaire à répétition a conduit à une trop grande production de déchets (les toxines) qui empêchent nos cellules de fonctionner à plein régime. C’est à ce moment que nous subissons l’anxiété, la dépression, la fatigue chronique, le problème digestif, les troubles du sommeil….

Cellule

Maintenant que le mécanisme du stress sur notre corps n’a plus de secret pour vous, je vais pouvoir vous expliquer, dans la partie 2 de l’article, quelles sont les principales causes qui existent dans notre vie et qui vont provoquer un stress négatif. Qu’est ce qui peut augmenter les phases de résistance et nous conduire à l’épuisement. Et surtout ce que vous pouvez mettre en place pour combattre le stress très simplement dans votre vie de tous les jours. Voici également un super site canadien sur le stress : CESH

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le plus possible autour de vous ! Ne soyez pas égoïste, à votre tour de faire du bien aux autres. Pour ne plus rater les nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter ici.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *