Categories: Se Soigner

Anti douleur naturel Puissant : Les Solutions pour Bien se Soigner

L’anti douleur naturel est la solution à privilégier pour soulager vos douleurs efficacement sans pour autant nuire à votre santé. Cet article a donc pour but de vous aider à utiliser un anti douleur naturel plutôt que de prendre un médicament (sans l’avis de votre médecin) lorsque vous souffrez.

Que cela soit pour les douleurs musculaires, le dos, en cas de sciatique, après une opération, pour soulager l’arthrose, pour une rage de dents ou n’importe quelle blessure, les anti douleurs naturels sont des remèdes puissants et utiles.

Il existe des solutions naturelles, simples et qui ne coutent pas chères, alors pourquoi s’en priver ? En plus, les effets secondaires sont quasi inexistants, contrairement à la plupart des médicaments.

Pour vous aider à naviguer au sein de l’article, voici le sommaire des points abordés :

Anti douleur naturel : mettre du froid ou du chaud

Les anti douleurs naturels puissants

Anti douleur naturel : pourquoi privilégier cette solution ?

A quelle type de douleur s’adresse cet article ?

Les effets secondaires des médicaments anti-douleur et anti-inflammatoire.

Vous pouvez aussi consulter ma vidéo qui vous résume le mode d’emploi pour soulager la douleur efficacement grâce à l’utilisation d’un anti douleur naturel puissant :

Malgré tout, je vous conseille vivement la poursuite de la lecture de cet article qui vous apportent de nombreux informations complémentaires et des traces écrites que vous pouvez utiliser comme mode d’emploi !

Anti douleur naturel : mettre du froid ou du chaud

Premier anti douleur naturel et premier réflexe utile à avoir : utiliser le chaud ou le froid. En utilisant soit de la glace, soit du chaud, vous pouvez vous faire beaucoup de bien. Mais aussi du mal… La glace ou le chaud peuvent aider à réduire le saignement, l’inflammation, le gonflement, les contractures musculaires ou la douleur suite à une blessure ou un accident. Ils peuvent également accélérer la guérison et la récupération des blessures.

Je vous résume les bons réflexes à avoir pour soulager la douleur soit avec du chaud, soit avec du froid :

♦ la zone douloureuse est gonflée, chaude et même rouge. Cela signifie qu’il y a inflammation. Je mets donc de la glace. C’est le cas après un accident, un choc ou une blessure.

♦ La zone douloureuse n’est pas gonflée, il n’ y a pas eu de choc ou d’accident. Le muscle est dur, alors je mets du chaud !

Exemple concret : vous avez mal au cou après votre journée de travail. Le muscle est douloureux. Il n’y a pas de gonflement ni de saignement car il n’y a pas eu d’accident à proprement parlé. C’est la contracture musculaire qui fait mal. Qui dit contracture dit pas assez de circulation sanguine locale. Il faut mettre du chaud pour vasculariser le muscle ! Si vous glacez pour soulager la douleur, votre muscle va encore plus se contracter. Donc vous aurez encore plus mal !

Je vous conseille d’investir dans une bouillotte ou une poche de gel (qui souvent fait chaud ou froid). N’oubliez pas de placer un linge entre la peau et le sac chaud !

Pour en savoir plus, lisez mon article complet « Quand mettre du chaud ou du froid ? ».

Les anti douleurs naturels puissants

Voici les différentes solutions naturelles les plus efficaces et les plus simples à utiliser pour vous.

Les tisanes.

Mère nature est bien faite ! Elle dispose de tout un tas de plantes qui ont comme des super pouvoirs sur notre corps. Pour vous faciliter la tâche, je vous donne une liste de plantes simples à trouver, efficaces, bon marché. Il existe de nombreux autres remèdes naturelles à base de plantes mais l’idée pour vous c’est d’avoir des choses simple d’utilisation, efficaces sur l’ensemble des douleurs et que vous pouvez avoir sous la main.

Les infusions de valériane ou d’écorce de saule avec l’ajout de morceaux de gingembre frais sont extrêmement efficaces. Pour cela, faites infuser le tout dans de l’eau bouillante et buvez 3 à 5 tasses par jours, réparties sur l’ensemble de votre journée. Cela procure un effet anti-douleur puissant mais aussi anti-inflammatoire, ce qui devrait fortement vous aider. De nombreuses douleurs sont la résultante d’une inflammation !

Les épices, les compléments et les aliments

Pour augmenter l’effet anti douleur naturel, vous allez pouvoir ajouter à tous vos plats une cuillère à café de curcuma. Son gout est léger et c’est excellent pour aider votre corps à combattre vos douleurs.

La curcumine est le composé bioactif du curcuma qui confère à la plante ses propriétés curatives. C’est l’un des anti-inflammatoires le plus sûr que vous puissiez prendre et un analgésique naturel efficace même en cas de douleur intense. C’est aussi un excellent décontractant musculaire naturel.

En réalité, la curcumine peut s’avérer tout aussi efficace voire plus efficace que l’ibuprofène ou d’autres analgésiques en vente libre sans aucun effet secondaire (1).

La racine de curcuma ne contient que 2% à 5% de curcumine. Par conséquent, si vous souhaitez acheter un complément alimentaire, assurez-vous d’acheter de la curcumine et non de la racine de curcuma.

Le tube digestif n’absorbant pas facilement la curcumine, combinez-la avec de l’huile, car la curcumine est liposoluble. Il a également été démontré que l’extrait de poivre noir (pipérine) augmentait la biodisponibilité de la curcumine de 2 000% (2).

Combinez la curcumine avec d’autres composés anti-inflammatoires pour un effet encore plus fort. Les plus recherchés sont le gingembre et le Boswellia.

En plus, ajoutez un peu de piment, faites attention à choisir un piment doux si vous n’avez pas l’habitude de manger épicé. Le piment contient de la capsaïcine, une molécule anti-douleur par excellence. Frais c’est mieux, en poudre cela fonctionne également !

Ajoutez aussi une cuillère à café de graines de tournesol ou de courge pour l’apport en magnésium. En plus de donner du goût et un croquant à votre assiette, cet apport en magnésium aide à lutter contre les douleurs type migraines, articulations, courbatures, contractures musculaires et bien d’autres.

Les huiles essentielles

Il existe de nombreuses huiles essentielles efficaces contre la douleur. Les huiles essentielles de lavande, d’eucalyptus, de romarin et de menthe poivrée sont de puissants anti douleurs naturels.

Pour les maux de tête, placez une goutte de menthe poivrée et une de lavande sur votre index et étalez un peu de l’huile sur vos tempes, votre nuque et votre front.

L’utilisation de l’aromathérapie peut déclencher des effets secondaires. N’étant pas suffisamment formé dans le domaine, je vous oriente donc vers cet article « Gestion de la douleur avec les huiles essentielles », écrit par Aude Maillard sur le site AMSOAM.

Le massage

En massage, je vous recommande d’utiliser de l’huile contenant de l‘arnica et/ou de la gaulthérie. Elles ont un effet décontractant musculaire naturel, en plus de l’effet anti-inflammatoire. Elles font parties des meilleurs anti douleurs musculaires.

La marche et le mouvement

Si vous n’avez pas de contre-indications de la part de votre médecin, pas de fractures ou de douleurs atroces, alors marchez ! 5, 10 ou 15 minutes, c’est suffisant pour bénéficier de l’effet anti-douleur naturel.

Ce n’est pas le premier réflexe que nous avons lorsque nous souffrons. Nous pensons, à tort, que la douleur s’associe au repos et à l’immobilité. Et bien non ! La marche libère tout un tas de substances utiles à votre corps pour réparer les tissus, pour sécréter les substances anti-douleurs naturelles que l’organisme sécrète lui-même. Votre corps est en vie lorsqu’il est en mouvement et tout fonctionne bien : la circulation, la digestion, le mouvement, la lubrification des articulations, la réparation des tissus…

Testez par vous-même, c’est encore le meilleur moyen de vous faire une idée mais l’effet anti douleur naturel reste spectaculaire. Alors la prochaine fois que vous avez mal au ventre à cause d’une digestion difficile ou un mal de dos parce que vous restez assis toute la journée, allez marcher !

Relaxation, Yoga et Méditation

Trop souvent laissées de côté, ces disciplines sont très efficaces contre la douleur. Il ne faut pas oublier que la douleur peut être comparée à une émotion qui n’existe que dans notre cerveau.

Cela ne signifie pas qu’elle n’est pas réelle, bien au contraire. Mais tout comme la joie ou la tristesse, en travaillant sur notre esprit nous pouvons changer la perception de la douleur et se soulager fortement.

Je vous conseille donc de vous orienter vers les pratiques de relaxation, de yoga ou de méditation qui agissent à la fois sur le corps et l’esprit. Pour cela, consultez mon article « Exercice respiratoire : 5 minutes pour se Soulager » ou mon dossier complet sur le Stress.

L’hygiène de vie

De manière générale, un mode de vie sain et équilibré contient de nombreuses habitudes de vie qui ont pour conséquences la diminution de la douleur. C’est le cas lorsque vous pratiquez de l’activité physique adaptée via des exercices spécifiques, une alimentation anti-inflammatoire ou une pratique relaxante anti-stress.

En plus de soulager la douleur, le travail sur l’hygiène de vie permet de se soigner, donc de s’attaquer aux causes de votre douleur. Ceci s’avère donc le choix le plus intelligent et efficace. Pour cela, utilisez mon programme gratuit suivant qui va vous donner des outils précieux pour agir :

Anti douleur naturel : pourquoi privilégier cette solution ?

Il existe de nombreux avantages à utiliser un anti douleur naturel pour soulager votre douleur. Pour résumer les plus importants que vous devez retenir :

• Il n’y a quasiment aucun effet secondaire (sauf en cas d’allergie).

• Cela évite l’auto-médication car bien souvent vous prenez un médicament pour vous soulager sans l’avis de votre médecin et sans lire précisément la notice.

• Vous évitez à votre corps de nombreux effets secondaires liés à cause un médicament. Ce sont des molécules chimiques reconstituées en laboratoire qui ne sont pas naturelles. Votre corps n’aime pas leur présence et se doit de les éliminer, les considérant comme toxique.

• Les médicaments masquent la douleur certes mais en contre partie votre organisme perd de l’énergie pour les éliminer et lutter contre leurs effets secondaires. Ainsi, il est moins efficace pour combattre la cause de votre douleur, le « pourquoi vous avez mal ».

• Cela perturbe fortement l’équilibre de votre flore intestinale et désormais nous savons que cela conditionne l’ensemble de notre santé, du stress, à la perte de poids en passant par la prévention des maladies.

• C’est mieux pour la planète. Les résidus des médicaments restent dans la nature car une fois que nous les éliminons, ils finissent dans nos toilettes puis dans les eaux usées. Une fois dans la nature, ils circulent dans les sols, les cours d’eau et finissent par « intoxiquer » notre alimentation… La boucle est bouclée !

A quelle type de douleur s’adresse cet article ?

Premièrement, cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale. Il n’a pas non plus pour but de vous faire arrêter votre traitement en cours. Suivez les recommandations de votre médecin. Mais si vous souffrez d’une douleur bénigne sans risque immédiat pour votre santé, alors le réflexe anti-douleur naturel vous sera d’un grand secours.

Maux de tête, douleurs musculaires, tendinites, mal au ventre, douleur articulaires, règles douloureuses, mal de dos… bref les douleurs du quotidien pour beaucoup de personnes.

A l’inverse si votre douleur est très intense, qu’elle vous empêche de vous lever et de vous déplacer totalement, alors consultez immédiatement. Il en est de même si en plus de souffrir vous avez de la fièvre ou des vomissements.

Les effets secondaires des médicaments anti-douleur et anti-inflammatoire.

Vous avez mal quelque part ? Premier réflexe pour beaucoup d’entre vous : prendre un médicament. Ce geste devient de plus en plus répandu. La douleur devient une sensation anormale. Désormais, nous ne devons jamais souffrir. Sinon il faut vite se soulager et prendre quelque chose.

En réalité, nous sommes formatés par notre système de soins et de santé. La douleur devient notre pire ennemi. Nous en avons peur. Ce formatage engendre de mauvaises réactions.

Prendre un médicament n’est pas un geste anodin et il est souvent accompagné d’effets secondaires. Ces effets secondaires néfastes viennent, le plus souvent, perturber le bon fonctionnement de notre organisme qui ne peut plus se soigner normalement. Il ne faut pas oublier que c’est le corps lui même qui se répare. Il faut simplement le mettre dans les meilleurs conditions possibles pour cela.

Si nous prenons l’exemple de l’inflammation, la masquer en prenant un médicament anti-inflammatoire n’est pas la solution la plus logique pour se soigner, bien au contraire. Lisez mon article « Médicament-anti-inflammatoire, un mauvais réflexe santé » pour tout comprendre.

Un certain nombres d’effets secondaires accompagnent la prise de médicaments analgésiques.  Les effets secondaires les plus bénins comprennent les nausées, les vomissements, la prise de poids, la diarrhée, les douleurs abdominales, les spasmes musculaires…

Tout cela montre qu’ils viennent perturber le fonctionnement normal de l’organisme. Quand on sait qu’une grande partie de notre système immunitaire est présent dans notre système digestif, il est facile de comprendre que ces médicaments n’aident pas à se soigner. Ils masquent juste un problème qui se doit d’être traité en profondeur, c’est à dire en identifiant les causes.

Mais un des effets secondaires les plus problématiques reste l’effet addictif des médicaments anti-douleurs. Principalement en ce qui concerne les opiacés. Si vous prenez ce genre de médicaments depuis longtemps et que vous ne pouvez pas vous en passer, cela montre un signe d’addiction. Il faut donc en parler à votre médecin. Vous pouvez aussi lire l’article suivant « Médicaments anti-douleur : overdose sur ordonnance ».

Conclusion

La prise de médicaments anti douleurs n’est pas sans risque, c’est pourquoi il est préférable de s’orienter vers les anti douleurs naturels. Ils vous permettront de vous soigner naturellement sans pour autant perturber le bon fonctionnement de votre organisme, donc votre santé.

Cet article a été rédigé par Alexandre Auffret, kinésithérapeute, ostéopathe et éducateur santé. Pour en savoir plus sur moi, consultez la page à propos : https://www.reprenezlescommandes.com/a-propos/

Ressources utilisées :

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5003001/

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9619120

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3011108/

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked*

ENVIE DE GUÉRIR PLUS VITE ? SUIVEZ MES CONSEILS GRATUITS !

JE VEUX TESTER